définition du workation

Qui n’a jamais eu envie de tout plaquer pour voyager ou encore partir faire un tour du monde ? Et pourtant, nous sommes nombreux à freiner nos élans. Les raisons matérielles, l’éloignement avec les proches et le manque de temps, sont trois raisons qui nous poussent à remettre cette envie à demain. Pourtant, il existe de nombreuses possibilités qui peuvent permettre de voyager tout en travaillant. C’est le cas du workation.

Workation : qu’est-ce que c’est et à qui ça s’adresse ?

Le concept du workation est né il y a une dizaine d’années en Californie. Il n’est pas difficile de le définir, c’est une combinaison de deux termes : travail (work) et vacances (vacation). On l’assimile souvent au travail à distance ou au télétravail, qui réfèrent eux aussi à des modes de travail flexibles.

Le workation permet ainsi de profiter de la dolce vita à Naples, des musées de Berlin ou de l’ambiance festive de Madrid sans prendre un seul jour de congé. De quoi vivre de nouvelles expériences tout au long de l’année, et non plus seulement pendant les vacances d’été.

KPMG Canada lançait en 2021 son programme KPMG Nomade. L’objectif ? Offrir à l’ensemble de ses salariés l’opportunité de partir en tracances 4 semaines dans 6 pays éligibles aux nouveaux visas Nomade Digital. (Les Affaires, 23 mai 2022)

Un nouveau modèle de travail qui se développe

Ce nouveau mode de travail se développe en raison de la démocratisation du télétravail. Même s’il ne peut pas s’appliquer à tous les métiers et à tous les secteurs d’activité, le workation devient un moyen pour les entreprises de se différencier de leurs concurrents et d’attirer de nouveaux talents. Les nouvelles générations sont à la recherche de sens, d’autonomie mais surtout de flexibilité.

Selon l’étude menée par ServiceNow en 2021, 76% de la génération Z plébiscite un modèle alternatif hybride (41%) ou le télétravail total qui permet de travailler de n’importe où (35%).

Qui peut faire du workation ?

Même s’il se démocratise, le workation est aujourd’hui surtout pratiqué par les digital nomades comme les freelances qui ont des horaires flexibles et pas de bureau fixe. Mais les indépendants et les salariés qui ont négocié une possibilité de télétravailler peuvent aussi en bénéficier.

Les espaces de coworking, de coliving ou encore les hôtels proposent des offres attrayantes pour ces nouveaux travailleurs qui souhaitent mêler vacances et travail sans perdre leur confort et (surtout !) leur connexion wifi.

A lire aussi : Mon travail me correspond-il vraiment ? 4 questions à se poser pour savoir si vous occupez le bon poste

Les clés pour un workation réussi

Maintenant que vous savez ce qu’est le workation, il est essentiel de ne pas oublier que, comme dans tout emploi, il y a des responsabilités et des obligations à remplir. C’est pour cette raison que certaines règles doivent être respectées afin d’en tirer une bonne expérience. L’idée est de pouvoir :

  • Instaurer une routine : L’environnement et l’espace de travail sont certes plus attrayants, mais il ne faut pas oublier que ces “vacances” restent un contexte de travail. Il faut donc veiller à s’organiser et suivre une routine pour tenir ses obligations.
  • Donner la priorité au travail : Même si l’on peut parfois être tenté de partir en escapade ou se balader, il ne faut pas oublier que l’entreprise attend que les objectifs soient atteints à la fin de la journée ou de la semaine. Une fois les missions quotidiennes terminées, on peut profiter de tous les avantages de vivre dans une nouvelle ville et un nouvel endroit.
  • S’arranger pour ne pas s’improviser : Face à ces distractions, il est toujours conseillé d’avoir un planning bien cadré et d’organiser les tâches à effectuer. Cela évite d’improviser à la volée et de mieux gérer son temps.
  • Prendre le temps de se reposer : Évidemment, c’est aussi une priorité pour bien travailler. On apprécie d’ailleurs davantage le lieu où on se trouve quand on prend le temps de ralentir le rythme.

Les avantages de mélanger travail et voyage

Ce nouveau mode de travail beaucoup plus flexible a bien sûr de nombreux avantages. Il permet, par exemple de :

  • Gérer sa vie quotidienne avec plus de souplesse : Si l’emploi du temps est bien organisé, il est plus facile de combiner loisirs et travail. Ce qui est plus difficile à faire lorsque l’on passe sa journée au travail en ville, et que l’on ajoute en plus le temps de transport le matin et le soir.
  • Augmenter son bien-être personnel : Les personnes qui profitent du workation sont généralement plus efficaces parce qu’elles évoluent dans un environnement qui leur plaît et qui est généralement moins stressant.
  • Découvrir de nouveaux endroits : En voyageant et en apprenant à connaître de nouvelles destinations, cela permet de s’ouvrir à de nouvelles cultures et à de nouvelles possibilités.

Le workation est donc une alternative à envisager si vous avez envie de changer d’environnement de travail, que ce soit temporaire ou sur du long terme.

Avez-vous déjà fait du workation ? Qu’en pensez-vous ?

Angélina.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux ! Vous pouvez aussi me suivre juste ici pour être au courant lorsqu’un article est publié : Facebook – Pinterest – Instagram

0 / 5. 0