10 étapes à ne pas manquer en Andalousie lors d’un road trip en famille

Les 10 étapes à ne pas manquer en Andalousie lors d’un road trip en famille.

Chers lecteurs,
Vous avez besoin de vous retrouver en famille, de partager une expérience unique ou simplement de goûter à une autre façon de vivre ? Alors suivez-nous ! On vous donne les étapes clés de notre inoubliable road trip en Andalousie en famille. Une voiture, nos valises, un itinéraire établi, quelques réservations de logements faites et c’est l’aventure qui nous attend ! Au programme de ces 15 jours d’été : une diversité extraordinaire de paysages et d’ambiances. Passer de la ville à l’océan, du désert à la côte méditerranéenne, du vert des montagnes à l’ocre de sublimes monuments, de petits villages blancs andalous à la colorée Mezquita de Cordoue… ça c’est du dépaysement. ¡ Vamos ! 

La belle Séville pour tomber sous le charme andalou

Les arènes uniques de la Maestranza

Nous commençons par une balade sur les quais du Canal de Alfonso XIII, parallèles au fleuve Guadalquivir. On passe par les arènes baroques de la Maestranza, monument emblématique de Séville. Ces arènes ne figurent pas parmi les plus grandes du pays mais comptent pourtant parmi les références dans le monde de la tauromachie espagnole. Elles ne sont ni rondes ni ovales ce qui les rend uniques. L’architecture et les couleurs offrent un superbe tableau : le blanc immaculé de la chaux contraste avec le jaune de la terre et le rouge des portes. Les visites sont possibles et une dizaine de célébrations tauromachiques ont lieu chaque année.

Les arènes de Seville.
Arènes de Séville
L'Alcazar de Seville.
L’Alcazar

La somptueuse Place d’Espagne et ses danseurs de Flamenco

Nous poursuivons notre découverte de Séville et tombons sous le charme de la Plaza de España. C’est un endroit magique qui paraît presque hors du temps. On y flâne, on s’installe sur de jolis bancs aux couleurs de chaque région d’Espagne. On traverse le charmant pont, on assiste à un spectacle de rue de Flamenco… Impossible de s’ennuyer dans ce lieu si particulier. La représentation de danse est incroyable. On vibre au rythme des musiciens et nos enfants (2 ans et demi et 6 ans) adorent.

La Place d'Espagne à Seville.
La Place d'Espagne à Seville.

L’Alcazar de Séville et son emblématique Giralda, plus haut monument de la ville

Nous visitons le palais royal de Séville et sa tour la Giralda composée de 24 cloches et mesurant 101 mètres de haut. La Giralda dépasse ainsi la Tour de Pise et même celle du fameux Big Ben. Les enfants apprécient gravir l’édifice et se cacher dans ses recoins. La montée est facilitée par l’absence de marches (une rampe seulement). A l’époque, le premier Muezzin de la Mosquée montait et descendait plusieurs fois par jour à dos de mule pour les appels à la prière. Loger au centre de Séville permet de rayonner facilement dans la ville, un vrai plus avec des enfants. Notre appartement est agréable et moderne : calle General Castanos – Suites Maestranza.

Suites Maestranza – Herrería by Magno Apartments

Calle General Castaños 29, Centro histórico de Sevilla
41001 Sevilla, España
Voir les disponibilités de l’hôtel sur Booking

Cadix, une forteresse sur l’océan pour une baignade en famille

On dit que Cadix accueillit les 17 navires de Christophe Colomb lors de son deuxième voyage vers les Indes en septembre 1493. Rien que ça ! Cadix nous a ravis par son agréable plage de La Caleta. En toile de fond : le beau bâtiment blanc de la station thermale de La Palma et le château de San Sabastian qui surplombe l’océan. C’est dans ce décor et sur ce même rivage qu’a été tournée une fameuse scène du James Bond Meurs un autre jour, quand Halle Berry sort de l’eau. L’endroit est idéal, les enfants peuvent courir et patauger dans les vagues, le niveau de l’eau descendant doucement. On apprécie tellement cette plage qu’on choisit d’en profiter pleinement en renonçant à la visite de la ville. Prendre le temps, c’est aussi ça les vacances.

Plage de la Caleta, Cadix
Plage de la Caleta, Cadix
Plage de la Caleta, Cadix

Le paysage vert et luxuriant de la Sierra de Grazalema pour se ressourcer au calme

Après le bleu de l’océan, cap sur le vert des montagnes de la Sierra de Grazalema. En construisant l’itinéraire, j’avais été séduite par la beauté de l’endroit, le calme apparent et un hôtel, le Fuerte Grazalema, plongé au beau milieu du Parc naturel. Pas de déception à notre arrivée : la vue depuis la terrasse du complexe hôtelier est magnifique et emplie de quiétude. Les chambres sont confortables et un espace piscine avec bar vient compléter le tableau, le tout face à la Sierra de Grazalema. Tout est là pour une pause sereine au vert. Le décor incite à la randonnée. Nous partons pour une boucle balisée de 3 kilomètres (Sendera Cerro Coros) avec un porte-bébé pour notre petit dernier. La vue est imprenable sur le Parc naturel, principalement composé de sapins d’Andalousie et de chênes du Portugal. L’endroit est ressourçant.

Hotel Fuerte Grazalema

Baldío de los Alamillos Carretera A-372, Km. 53
11610 Grazalema, Espagne
Voir les disponibilités de l’hôtel sur Booking

Vue de l’hôtel Fuerte Grazalema.
Vue de l’hôtel Fuerte Grazalema
Sur les chemins de la randonnée Sendera Cerro Corros
Sur les chemins de la randonnée Sendera Cerro Corros
Sur les chemins de la randonnée Sendera Cerro Corros

La Costa Tropical pour s’offrir une pause détente à la mer

Il n’était pas prévu initialement de s’arrêter du côté de Motril. Mais après notre séjour à Grazalema, profiter de la mer nous tentait. Nos recherches de logement nous ont menés à un endroit assez surprenant. Une très belle résidence de standing, près de la plage et avec une vue incroyable sur un golf et son étang. Le tarif à la dernière minute sur le mois de juin étant plus qu’attractif, il nous a convaincus de réserver (Mar de Astrid – Serena Playa Granada). L’endroit est parfait pour se reposer, se détendre en profitant de la sublime piscine, de la très belle terrasse et de la mer tout près. On a pris plaisir à séjourner dans ce véritable cocon en mode farniente.

RentitSpain Serena Playa Granada

3 Calle Rector Federico Mayor Zaragoza Bloque B, Portal 7 Bajo C
18613 Motril, Espagne
Voir les disponibilités de l’hôtel sur Booking

Entrée de la Résidence Mar d’Astrid
Entrée de la Résidence Mar d’Astrid
Vue sur le golf et son étang depuis l’appartement
Vue sur le golf et son étang depuis l’appartement

L’incroyable Alhambra de Grenade : la visite incontournable pour allier culture et plaisir des yeux

La visite est immanquable tant l’endroit est impressionnant de beauté. Des pages et des pages ont été écrites sur ce monument sans pareil… on laisse donc place aux photos ! En été, préférez réserver les premiers créneaux du matin ou les derniers du soir. En plus d’avoir moins chaud, vous aurez une superbe lumière.

L’Alhambra de Grenade en fin de journée
L’Alhambra de Grenade en fin de journée
L’Alhambra de Grenade.

Les grands espaces du désert pour un inoubliable road trip en Andalousie en famille

Tabernas ou l’unique véritable désert d’Europe

Dans la province d’Almeria, le désert de Tabernas offre de belles randonnées. On peut aussi en sillonner une partie en voiture en admirant le paysage. Le parc de Fort Bravo est un vrai décor de far-west et les enfants sont ravis. Faire de belles photos et rejouer des scènes de western nous a beaucoup plu. N’oublions pas qu’ici ont été tournées des scènes de films cultes comme Le Bon, la brute et le truand de Sergio Leone ou encore Mon nom est personne avec Clint Eastwood. Il faut toutefois se méfier de la chaleur ! Une insolation ou un coup de chaud sont très vite arrivés ici (on y a malheureusement goûté).

Fort Bravo, désert de Tabernas
Fort Bravo, désert de Tabernas
Desert de Tabernas.
Desert de Tabernas.

Gorafe ou la terre des bad-lands au spectacle hors du commun

Le soir, direction notre logement insolite pour la nuit : une cueva ou maison troglodyte à Fonelas (La Cuevas Chumbera) avec une immense piscine. Dépaysement et fraîcheur sont assurés après une journée dans le désert ! Le lendemain, on prend la direction de Gorafe. On ne résiste pas à un passage près de « la Casa del Desierto ». La célèbre maison de verre a servi de décor à l’un des épisodes de la série Black Mirror et se réserve à la nuitée. L’accès autour est restreint mais on peut l’apercevoir. Plus loin, le Mirador del Puntal de Don Diego mérite l’arrêt. Pas le temps pour une randonnée mais on ne se lasse pas de contempler la vue imprenable et époustouflante sur le désert de Gorafe. C’est l’un de mes gros coups de cœur.

Désert de Gorafe
Désert de Gorafe
Désert de Gorafe
Notre cueva pour la nuit avec sa piscine
Notre cueva pour la nuit avec sa piscine

Cordoue, la ville record du nombre de sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO

Visiter la Mezquita de Cordoue et s’offrir les meilleures tortillas du pays

Avec la mosquée cathédrale, les charmes et les styles des religions s’emmêlent. Colonnes en marbre, arcs rouges et blancs… L’édifice est unique. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’endroit vaut la visite. On vous recommande tout près la dégustation de tortillas façon locale, c’est-à-dire sur les marches autour de la Mezquita. Le Bar Santos est réputé pour faire les meilleures tortillas d’Espagne (rien que ça !). Les empanadas (chaussons en pâte feuilletée principalement farcis de viande ou de poisson), comme celles de La Tranquera, valent également le détour.

La Mezquita de Cordoue
La Mezquita de Cordoue

Se promener dans le centre-ville et sur les bords du Guadalquivir

Troisième plus grande ville d’Andalousie, Cordoue détient un record du monde avec pas moins de 4 sites classés au patrimoine de l’UNESCO. Le centre historique en fait partie. En déambulant dans le centre-ville, on arrive sur la Plaza de la Corredera, la plus grande place de la ville qui servait autrefois d’arènes. Une balade à pied est également très agréable autour du pont romain sur le fleuve Guadalquivir.

Se loger et circuler facilement dans Cordoue

Le rapport qualité prix de notre logement situé calle Julio Romero de Torres (apartamentos Medina Qurtuba) est bon avec une situation géographique idéale. Sans hésitation, laissez votre véhicule au parking. On nous avait pourtant prévenus de ne pas s’aventurer en voiture dans le centre de Cordoue ! Nous avons testé et non approuvé le passage en auto dans des ruelles. Manœuvres, contorsions et sueurs froides sont en perspective ! Séjourner à pied à Cordoue est de loin le mieux qu’il soit.

Apartamentos Medina Qurtuba

Calle Julio Romero de Torres N. 3
14003 Cordoue, Espagne
Voir les disponibilités de l’hôtel sur Booking

Notre logement au centre de Cordoue
Notre logement au centre de Cordoue
Les empanadas de La Tranquera
Les empanadas de La Tranquera

Ronda, Jerez de la Frontera et Salobreña : de belles découvertes lors de pauses sur le chemin

En route pour notre prochain itinéraire, nous avons quelques fois choisi de faire des haltes pour découvrir encore plus de trésors andalous. On a apprécié et on recommande : 

  • une balade dans le village de Ronda avec le son de la harpe et la superbe vue sur les habitations perchées à la cime des rochers ;
  • la découverte de l’école royale andalouse d’art équestre, mondialement connue, à Jerez de la Frontera. Les visites permettent d’assister à des entraînements selon les horaires et des spectacles, très réputés, ont également lieu. On ressent tout l’amour et le respect pour le cheval dans cette prestigieuse école fondée en 1973 ;
  • le village de Salobreña et ses charmantes rues pavées. On visite le château arabe qui offre un beau panorama et une vue à 360 degrés. De jolies boutiques et galeries d’art sont à découvrir dans les petites rues. On savoure de bons toasts et tapas au bar Amigos. Côté baignade, la jolie crique très accessible La Rijana est parfaite. Eau turquoise et galets sont au rendez-vous.
Le village de Ronda
Le village de Ronda
L’école royale andalouse d’art équestre à Jerez de la Frontera
L’école royale andalouse d’art équestre à Jerez de la Frontera
L’école royale andalouse d’art équestre à Jerez de la Frontera
Vue depuis le château arabe de Salobreña
Vue depuis le château arabe de Salobreña
Plage de La Rijana
Plage de La Rijana

Avec ses 1 200 km, ce road trip en Andalousie en famille a été aussi dépaysant que ressourçant. On a adoré le sud de l’Espagne, le rythme des journées, les repas tardifs, la vie nocturne quand la température devient plus clémente. On a eu chaud, voire très chaud (dans les 40 degrés l’après-midi pour ce mois de juin). Les pauses rafraîchissantes et baignades sont de mise, de même que les protections solaires. Côté papilles, déguster des salmonejos (soupe froide andalouse) et des tapas accompagnés d’un peu de sangria a été l’un de nos passe-temps favoris ! En Andalousie, on a surtout aimé passer de décors en décors, être surpris par la beauté des lieux et par la richesse des paysages. Impossible de se lasser face à un tel enchaînement de merveilles. Les terres andalouses ne peuvent que ravir les voyageurs curieux, séduire les citadins comme les amoureux de campagne, étonner petits et grands. A vous de jouer maintenant pour composer votre itinéraire de rêve !

Comments (4)

  1. Nous avons pour idée de partir en Andalousie prochainement pour des vacances en famille. Cet article plus que complet, facile et attractif nous donne l’eau à la bouche et nous aide à se projeter. Merci pour votre aide. 🌞.
  2. Ça donne envie d'y retourner ....car on a zappé plein de trucs !!! Et super les photos les bons plans !! Merci et Bravo 👏 mamé Rikiky
  3. Cet article est tellement bien écrit et argumenté que j ai hâte de pouvoir découvrir l Andalousie. J étais déjà tombée sous le charme de Séville. Un grand merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *