Parlement de Bretagne

Bienvenue au cœur du Palais du Parlement de Bretagne. On ne peut le visiter que sur visite guidée avec l’Office de Tourisme de Rennes. Faire donc une réservation auprès d’eux. 

C’est le roi Henri IV qui donne l’autorisation de bâtir dans la capitale de la Bretagne, le 6ème Parlement de France en 1609. Germain Gaultier, un architecte local dessina le palais. Ses plans furent repris, pour la façade, par l’architecte Salomon de Brosse (1571-1626). La construction dura près d’un siècle ; de 1618 à 1655 pour l’architecture et jusqu’en 1706 pour le décor. Il a été épargné par le grand incendie de 1720 qui détruisit une partie de la ville de Rennes. Par contre, il a été entièrement restauré après l’incendie du 5 février 1994. Après une violente manifestation de marins-pêcheurs, une fusée de détresse s’est logée dans la toiture, charpente faite de chêne et tout à flambé. Le feu détruit partiellement le palais. Aujourd’hui le Palais abrite la Cour d’Appel de Bretagne et la Cour d’Assises d’Ille et Vilaine.

 

Que voir au Palais du Parlement de Bretagne ?

  • La salle des pas perdus : on y accède par une porte monumentale représentant la Justice et la Force. Elle est un lieu de passage (salle d’attente) vers les autres pièces ou parties du palais. La superbe voûte avec une représentation des armoiries du Royaume de France et de la Bretagne, ainsi que la grandeur de cette salle valent le détour.

parlement-bretagne-rennes

  • La Grand’Chambre : superbe pièce la mieux conservée du palais. Elle a été protégée par les autres salles durant l’incendie. Tapisseries sur les murs. Décors exceptionnels.

Rennes-palais-parlement

  • La salle de la Cour d’Appel.
  • La salle de la Cour d’Assises : la décoration du plafond représente un ciel avec des nuages. Une vitre blindée protège l’emplacement de l’accusé. Des sièges sur le côté sont réservés pour la presse.

Rennes-parlement

Mon avis sur le Palais du Parlement de Bretagne

Très beau monument. Tout est magnifique (dorures, tapisseries, plafonds, mobilier…). A voir. Moment spécial dans la Salle de la Cour d’Assises où l’on peut ressentir un sentiment un peu oppressant.

Infos complémentaires

NB : de mi-juillet à fin août, spectacle gratuit avec 
musique et projections d’images sur les façades du Parlement.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Tarifs adulte : 7.20 euros et 4.60 euros (moins de 19 ans).

Virginie.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux ! Vous pouvez aussi me suivre juste ici pour être au courant lorsqu’un article est publié :

Facebook  Twitter  Instagram