Port de Mataro

Poursuivons notre voyage sur la Costa Barcelona vers Mataro. Située à 35 kilomètres au sud de Barcelone, elle est la capitale de la région du « Maresme ».

Un plongeon à travers l’histoire

L’origine de la ville de Mataro remonte à l’ère romaine. Certains vestiges de cette époque sont toujours visibles, c’est le cas de la Villa romaine située  près de la Plaça Laietana. Au fil des années Mataro s’est développée et a été façonnée par les différents mouvements artistiques qui se sont succédés.

Le mouvement baroque

Parmi eux : le baroque qui compose l’actuelle vieille ville de Mataro. De cette époque, voici une liste (non exhaustive) des bâtiments que vous pourrez admirer :

  • La « Basilica de Santa Maria » érigée en 1675 et achevée au XVIIIème siècle. Elle a ensuite été restaurée en 1928,
  • La « Plaça Gran » située dans le cœur de l’actuelle vieille ville,
  • La « Casa Can Puig i Cadafalch » aux jolies gravures sur sa façade,
  • La « Plaça de la Peixateria », où était situé l’ancien marché aux poissons,
  • La « Casa Martí »,
  • La « Carrer de Barcelona », ruelle commerçante bordée par des bâtiments baroques,
  • « L’Eglise de Col-egi Escolapi de Santa Anna », érigée en 1789.

 

Eglise Santa Anna Mataro

Eglise Santa Anna, Mataro

Le mouvement néoclassique

Ce fût ensuite au tour du mouvement néoclassique d’imposer sa patte dans l’histoire et dans l’architecture de la ville de Mataro. De cette époque, je vous laisse une liste  (non exhaustive) des monuments que vous pourrez voir :

  • « La Peixateria » qui a été construit en 1841 sur les remparts de la ville. Il s’agit de l’ancien marché aux poissons. Sur la façade, vous pourrez y voir le blason de la ville et des sculptures consacrées à Neptune,
  • La « Casa Villalonga », située près de la Plaça Gran et de la Plaça de la Peixateria,
  • La « Casa de la Ciutat » qui est aujourd’hui l’Hôtel de ville de Mataró.

 

 

Casa Ciutat Mataro

Casa de la Ciutat, Mataro

Le mouvement moderniste

Et enfin, le modernisme. C’est ce qui m’a le plus interpellée lorsque j’ai visité la ville et c’est, je pense, ce qui vous plaira le plus lorsque vous déambulerez dans les ruelles de Mataro. Le modernisme est un mouvement culturel artistique inscrit dans la tendance de l’Art nouveau et de la renaissance catalane. Il a animé les sociétés occidentales de la fin du XIXème au XXème siècle. De ce mouvement sont nés plusieurs monuments. En voici quelques-uns que j’ai beaucoup appréciés :

  • « El Rengle » au toit cylindrique en céramique bleue et blanche, situé à la Plaça Gran où se tient un des marchés de la ville,
  • « La Confianza », une épicerie située à la Plaça Xica. L’intérieur est décoré à la façon de l’art nouveau catalan. Vous pourrez y trouver toutes sortes de riz, biscuits… C’est un endroit authentique, très joli, que j’ai beaucoup aimé !
  • Le « Saló de sessions » où vous pourrez voir les statues des « géants », légende qui fait partie intégrante de la culture catalane,
  • La « Cooperativa Obrera Mataronesa ». Ce fût la première œuvre de Gaudi et il s’agit aujourd’hui d’un musée. En 1883, Gaudi fût chargé de réaliser dans l’usine d’une coopérative textile ouvrière, un bâtiment de blanchissage. A l’intérieur vous pourrez y admirer une collection d’art datant des années 80 à 90. Mais ce qui est le plus impressionnant c’est bien l’architecture. De grandes arches en bois soutiennent la structure et donnent un charme fou à ce bâtiment. Jugez par vous même 🙂
Epicerie La Confianza, Mataro

Epicerie La Confianza, Mataro

Epicerie La Confianza, Mataro

Epicerie La Confianza, Mataro

Les géants Saló de sessions

Les géants du Saló de sessions

Que faire à Mataro ?

Si vous aimez l’architecture, l’histoire… vous aimerez sans aucun doute déambuler dans les rues à la recherche des édifices caractéristiques des différentes époques qui ont façonné la ville. Mais il y a bien d’autres choses à faire ici ! Si vous aimez les plages, sachez que Mataro compte 2,2 kilomètres de sable blanc. Vous pourrez aussi vous balader le long de sa promenade maritime où se concentrent un bon nombre de bars, restaurants et terrasses.

Si vous avez un côté un peu plus sportif, je vous conseille de filer vers le port maritime. De nombreuses activités y sont proposées, notamment des sorties en planche à voile, de la pêche ou de la plongée sous-marine, du paddle et des sorties en bateau à voile. C’est cette dernière activité que j’ai réalisé. Quand j’ai vu la taille du bateau, j’avoue que j’ai pris peur et j’ai fahi m’enfuir en courant… Si vous m’aviez vue sur le bord du ponton vous auriez surement rigolé ;). Et finalement j’ai adoré ça ! Pouvoir voguer sur une mer d’huile sous le soleil ça n’a pas de prix, et à l’heure où j’écris ces lignes je n’ai qu’une envie c’est de recommencer !

Infos pratiques

– Pour faire une sortie en bateau à voile : Ecole de voile Mataro : www.escolavelamataro.com – info@escolavelamataro.com

– Pour se rendre à Mataro (depuis Barcelone) : En train avec les trains rodalies « Renfe C1 » : information et réservations internationales au 902.24.34.02. / En bus via l’autoroute : arrêts C1 et C2 | Plus d’informations

– Pour dormir : Hôtel Atenea Port Barcelona **** , Passeig Marítim, 324, 08302 Mataro | Un très bel hôtel luxueux avec une chambre spacieuse et lumineuse. La vue sur le port est vraiment agréable et reposante. Le petit déjeuner y est délicieux.

– Pour dîner : Restaurant Caminetto, Camí Ral la Mercè, 407, 08301 Mataro | Un très bon restaurant italien ouvert depuis 1981. Il s’agit d’un ancien hôtel du XIXème siècle à l’architecture époustouflante. Une grande verrière surplombe l’escalier de l’entrée, des gravures et des mosaïques ornent les murs. Magnifique !

 

Que pensez-vous de Mataro? 🙂

Angélina.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux ! Vous pouvez aussi me suivre juste ici pour être au courant lorsqu’un article est publié :

Facebook  Twitter  Instagram  Hellocoton

Un grand merci à Catalunya Experience et BCN+ pour m’avoir invitée à découvrir la Costa Barcelona.